Course de Formule Électrique à Montréal 2017 (360 Vidéo 360 – 8K)

Une grande première à MontréalFormule electrique Montreal 2017

La dernière fin de semaine de juillet, pour la toute première fois, le championnat du monde de Formule électrique de la FIA faisait étape à Montréal. Il s’agissait même de la toute dernière course du championnat qui s’est soldé sur la victoire globale du brésilien Lucas Di Grassi au classement des pilotes et la victoire de Renault E. Dams chez les écuries.

VR2GO était sur place en tant que média pour capturer l’expérience virtuelle du spectateur lors de ce grand prix. Malgré la controverse que l’événement a suscité, notamment due au fait qu’il se tenait dans le centre ville de Montréal plutôt que sur le circuit Jacques Villeneuve, force est de constater que le public s’est tout de même déplacé en grand nombre. Les gradins, comme vous pouvez le voir dans la vidéo 360, étaient très bien garnis pour l’occasion.

Si vous avez manqué cette course, les bolides électriques seront de retour en ville pour les prochaines années, et en plus des améliorations technologiques incessantes, de nouvelles écuries viendront aussi d’ajouter dans ce championnat encore très jeune.

Au coeur de la course

En tant que spectateur dans les gradins, ou sur le bord de la piste dans un contexte unique et exclusif, vivez l’expérience immersive que nous avons capturé pour notre audience.

Réalisation de la vidéo 360

Les moteurs sont bien plus silencieux que ceux utilisés sur les Formule 1, mais ils émettent un son strident qui sature dans le microphone intégré donc un système de capture alternatif plus évolué permettra d’améliorer la qualité du son.

En regardant en bas de la sphère, vous constaterez qu’une carte du circuit indique la position de la capture en temps réel en surcouche sur la vidéo.

Pour une première vidéo en 8K, la quantité de données à éditer est massive.  Au final cela donne une vidéo de plus de 80GB, plus d’une journée pour la mise en ligne et le traitement. La différence de qualité entre la 8K et 4K est au final significative étant donné qu’il s’agit là de contenu immersif.

La probable future adoption, du codec H.265, à grande échelle, devrait faciliter la future prise en main du contenu à très haute résolution mais les premiers résultats sont très encourageants.